10 févr. 2009

C'est une horreur

C'est une catastrophe pour toute la nation australienne et, bien évidemment, tout le monde ici est très peiné et affecté par ce qui s'est passé ce week-end dans le Victoria. 3 villages ont été rayés de la carte, environ 750 habitations ont été détruites et 173 personnes ont perdu la vie dans cet enfer et, malheureusement, le bilan continue à s'alourdir chaque jour un peu plus, au fure et à mesure que les secours avancent dans les terres. Les hôpitaux sont pleins. Vous vous doutez bien que cette tragédie monopolisent tous les esprits et toutes les conversations. Des images d'apocalypse tournent en boucle à la télé depuis dimanche et je ne peux m'empêcher de pleurer quand je vois ce désarroi, cette immense tristesse sur les visages des rescapés qui ont tout perdu. Il n'y avait rien à faire, les feux venaient de partout en même temps, aucune échappatoire possible. Beaucoup de gens sont morts dans leur voiture en voulant s'enfuir, mais les feux étaient si violents et si rapides que c'était déjà perdu d'avance. Chaque départ de feu est, en ce moment, quadrillé par la police australienne et formellement interdit au public. Les enquêteurs étudient les terrains comme des scènes de crime, car on sait que la plupart des incendies ont été provoqués par des pyromanes. Les feux continuent à brûler, mais avec moins de force, encore 24 incendies continuent à brûler les terres du Victoria. Dans notre état du New South Wales ou des incendies brûlaient aussi, mais moins dramatiquement que dans le Victoria, les pluies ont commencé à tomber finement mais sans discontinue depuis lundi soir, ce qui a contribué à aider les pompiers et les températures ont beaucoup baissé. Aujourd'hui à Sydney, par exemple, température minimale 18°C et maximale 22°C. Autant dire, qu'on recommence à respirer après ces quelques jours de canicule ou, même la clim à fond n'était pas suffisante pour rafraîchir l'appartement! Un immense élan de solidarité monte au travers de tout le pays et chacun donne ce qu'il peut à la Croix Rouge. Ils s'attendent à recevoir 20 millions de dollars australiens d'aide de toute la nation, soit environ 10 millions d'euros. Demain, à l'école de Sarah, une collecte sera effectuée et cela n'est qu'un exemple, car tout le monde se mobilise afin d'aider les victimes. Chacun est aussi encouragé à aller donner son sang. Je vais sûrement le faire demain. Dans l'histoire du pays, c'est vraiment une catastrophe sans précédent. A présent, c'est le Nord de l'état du Queensland qui souffre à cause d'énormes inondations dûes à des pluies diluviennes amenées par le cyclone Ellie. Les 2/3 du Queensland qui, a lui seul, est déjà plus grand que la France, sont sous l'eau. Près de 3 000 habitations ont été inondées, certaines très éloignées dans le bush. La seule façon d'apporter à manger aux habitants isolés est par les airs et ce sont donc les hélicoptères qui les ravitaillent. L'état demande aux habitants de prendre garde aux crocodiles qui sont sorti de leur territoire habituel à cause de ces pluies torrentielles. Un petit garçon de 5 ans est d'ailleurs porté disparu et les autorités sont toujours à sa recherche. Je sais que mon post n'est pas très gai mais, je ne pouvais pas ne pas en parler. Bises à tous. Le 7 février 2009 restera gravé dans les mémoires, un jour terrible.

3 commentaires:

Zazou a dit…

Salut la Tribu, merci pour le commentaire sur 6 Feet Down Under, et bravo pour tous ces billets détaillés. Il a fait trop chaud pour bloguer par chez nous, heureusement vous êtes là ! Au fait, j'aime beaucoup le cacatoès en fond de blog, je m'arrête toujours comme une vulgaire touriste dès que j'en aperçois un :-) Bonne continuation sur Sydney !! A bientôt...

La tribu a dit…

Coucou Zazou!! T'as vu? Je n'ai pas pu m'empêcher de te référencer sur ma liste de blogs, tu m'en veux pas j'éspère.
Le cacatoès, quel oiseau superbe, mais quel cri épouvantable.
Sa voix ne ressemble vraiment pas à son plumage, n'est-ce-pas Mr De La Fontaine?!
Bon, j'éspère que vous avez moins chaud à présent et que le pire est enfin passé.
Bises

lolotte a dit…

c'est terrible ce qui se passe.