29 déc. 2008

Nos vacances de Noël à Myall Lakes

Ca y est, nous voici donc de retour du bout du monde!!! J'avoue ne pas avoir tout de suite repris le clavier, car, après une semaine passée en pleine nature, loin de tout, j'avais un peu de mal à me remettre à la technique!!! Et puis, j'avais encore la tête ailleurs, perdue dans mes souvenirs de paysages grandioses et féeriques. Nous avons donc pris la route le samedi 20 en direction de Myall Lakes, situé dans la région des Great Lakes à seulement 3h au Nord de la tentaculaire Sydney. Corvée des courses alimentaires au village de Hawks Nest, dernier bled civilisé, ensuite 30Km de route serpentant au travers d'une nature intacte surplombée de dunes immenses et bordée, d'un côté par l'océan, de l'autre par de gigantesques lacs. Puis, on arrive tout au bout de la route qui s'arrête. Là, on attend un bac sur lequel on embarque avec la voiture pour une traversée d'une cinquantaine de mètres à peine. Ca y est, on arrive à Eco Point, un domaine écologique au milieu de nulle part et construit au bord du lac Myall. D'un côté le bac et 30Km de route jusqu'au premier village, de l'autre une piste en terre d'une trentaine de Km aussi jusqu'à un autre petit bourg, Bulahdelah. C'est donc un "resort" écologique, construit au milieu d'un parc national. Des jolies villas, des cabines, un petit camping, un resto et son bar, une piscine et la nature, la nature, la nature partout. Des fleurs, des arbres titanesques et des animaux sauvages en pagaille. C'est vraiment le sanctuaire de la vie sauvage qui reprend possession de son territoire. L'homme se taît, admire, respecte et ne peut qu'être en totale osmose avec ce qui l'entoure. Ca y est, je m'égare, comme d'hab'!!!! Revenons donc à ce premier jour! Dès notre arrivée, un gars nous fait signe de couper le moteur de la voiture et nous invite à le suivre!! Un peu plus loin, il y a un attroupement. Mais que se passe t'il donc? Là, devant nos yeux ébahis, un koala marche sur la route!!!!! C'est un petit d'environ 1 an, un joey (les bébés kangourous et koalas sont surnommés ainsi). Il a perdu son chemin et erre à la recherche de son arbre. Instant d'émotion intense comme dirait Nicolas Hulot!! Nous sommes aux anges. Nous le suivons précautionneusement et à distance, en prenant garde de ne surtout pas l'effrayer. Le petit pèpère monte dans un eucalyptus, mais se rend vite compte que ça n'est pas le bon et en redescend. Puis, il longe les bungalows et fait soudain demi-tour. Il vient dans notre direction, plus personne ne bouge, on n'ose même plus cligner des yeux, ni respirer!! Sarah est à ma droite, il se dirige tout droit sur elle. Je lui fait comprendre de ne surtout pas bouger. A cet instant, le bébé koala passe à côté d'elle en lui frolant la jambe!!!!! Sarah n'en revient pas de ce contact furtif, mais si doux. Elle décrète qu'elle ne se lavera plus jamais cette jambe!!!!!! Puis, la petite boule de poil avise un grand eucalyptus et décide qu'il est temps d'aller faire une petite sieste bien méritée et grimpe se réfugier au creux des branches. Il nous fait encore l'immense joie de prendre quelques poses adorables pour les photos et, au bout d'un moment, tourne la tête de l'autre côté et nous fait comprendre que le spectacle est terminé pour aujourd'hui!!!!! Voila, c'est ainsi que notre séjour a commencé et c'est le moment le plus fort dont nous nous souviendrons éternellement. C'est rarissime de voir un koala se déplacer au sol en plein jour. Un monsieur qui était là, nous a dit qu'en 45 ans, il n'avait jamais vu ça! Ensuite, nous sommes allé prendre possession des lieux, nous pensions avoir réservé une maison avec 2 chambres et nous nous retrouvons dans un espèce de bungalow miteux ou le ménage visiblement n'a même pas été fait (je découvre des élastiques avec touffe de cheveux sous les lits), la salle de douche est liliputienne (la chasse d'eau n'a même pas été tirée!!!), on ne peut pas se tourner, ni même bouger, le lit double est monté sur roulettes et on a l'impression d'être embarqué sur un voilier du Vendée Globe, tellement ça tangue dès qu'on bouge un orteil, le lit superposé des filles est un vrai danger, le lit supérieur étant juché à plus de 2,20m de hauteur (je descend le matelas et Sarah dort par terre), la minuscule terrasse ou on ne peut même pas installer une table et 2 chaises est encombrée par un énorme barbecue qui rutile et transpire de l'huile des grillades des anciens occupants, la "cuisine" aurait valu une photo!!! Le soir, après avoir couché les filles, on s'assied dans le canapé miteux et Cricri me dit: "il manque quelque chose dans cette cuisine!!" En effet, il n'y a même pas de cuisinière!!!! Tout y est, sauf la cuisinière!!! Ils ont preferé mettre un énooooooooooorme écran plat pour visionner leur cricket à la c.., plutôt qu'une gazinière!!!!!!!!!!!!!!!!! Sans blague, c'est quoi ce truc?! On rejoint notre voilier qui tangue dans tous les sens et, après une nuit relativement agitée, on se lève avec le lit au milieu de la chambre, on a voyagé toute la nuit!!!!!!!!!!!!! Dès le réveil, je mets mon masque de parfaite française râleuse et fonce tête baissée à la réception. Je leur explique que pour une nuit c'est ok, mais que faut pas charier, une semaine dans leur cabane et, qui plus est, pour passer Noël, il n'en est pas question. Y'a pas de quoi se faire à manger, on ne va tout de même pas aller au resto tous les jours matins, midis et soirs pendant une semaine. La fille me répond qu'on a le barbecue pour cuisiner!!!!!!!!!!! Ahhhhhhhhhhhhhhhh, et mon café, comment je fais, hein?! Et les bonnes pastas pour les filles, hein????? C'est à ce moment-là que la nana a dû réaliser qu'elle avait affaire à une emmerdeuse de première catégorie!!!!!!! "Bon, c'est ok, on vous upgrade dans une villa, êtes-vous d'accord pour payer 15 euros de plus par jour?" "Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii" Et c'est avec un air triomphant que je quitte la charmante dame avec les clés de notre nouveau paradis en poche!!! Il faut que je précise que le bungalow que nous avons eu la première nuit coûte, en saison haute (l'équivalent du mois d'août en France), 98 euros la nuit pour 4 et que la villa coûte à la même période, en principe, 165 euros par jour. Là, ils nous en demandent 112 euros!!!! Le deal est tout de même pas dégueulasse!! Ca vaut le coup de jouer à la parfaite frenchie de temps en temps!!!!! Je repars donc, ravie, un sourire d'une oreille à l'autre et on déménage dans notre nouveau logement. Rien à voir avec le premier. 2 vraies, grandes chambres avec lits extra-larges, un grand salon et sa cuisine avec une grande et belle cuisinière(!!!!!!!!!!), 2 superbes salles de bain, l'une avec baignoire, l'autre avec une immense douche italienne, une superbe terrasse qui donne directement sur le lac, bref, le paradis. Les filles marquent leur territoire en étalant tout le contenu du sac à jouets, Cricri est heureux de retrouver une vraie cuisine et moi, j'ai 2 salles de bains!!!! Dans ce domaine, il y a également un "éco kids club", club écologique pour les enfants de 4 à 12 ans, ouverts tous les matins de 9h à 11h ou les gosses apprennent quantité de choses sur l'environnement et l'écologie. Cuisiner et faire chauffer les aliments dans le sable, reconnaître les différentes espèces végétales, courses d'orientation en pleine nature, jouer aux pirates, construire un radeau de fortune, faire du papier maché, suivre les empreintes laissées par les animaux et les reconnaître, etc, etc... Les filles se sont donc régalées tous les matins et nous, qu'avons-nous donc fait pendant ce temps?? Nous avons bulé!!! Boire un café en écoutant le bruit du vent dans les arbres et les chants des oiseaux, bref, relaaaaaaaaaaaaax Max!!!! Un luxe suprême tellement rarissime et jouissif!!!! Qu'avons-nous fait d'autre?? Plein de choses, Cricri a fait du canoé-kayak sur la rivière avec Sarah, nous avons acheté une torche et, tous les soirs, nous partions explorer le bush en quête d'animaux nocturnes. L'Australie est connue pour ses marsupiaux et ceux-ci vivent essentiellement la nuit. Nous avons donc été gâtés puisque nous avons pu admirer quantité d'opossums (possums en anglais), des chouettes, des hiboux, des kangourous, des écureuils-volants (sugar-glider), sortes de minuscules marsupiaux dont les membres supérieurs sont reliés aux membres inférieurs par une membrane qui fait office d'ailes et leur permet de voler d'un arbre à l'autre, bref, on en a pris plein les mirettes! Le jour, on a pu voir des cygnes noirs (l'Australie et la Nouvelle-Zélande étant les 2 seuls pays au monde ou l'on peut les observer), des pélicans, des canards, dont un qui ne nous quittait plus et que l'on avait surnommé Gustave!!! Notre adorable bébé koala, des gros goanas qui marchaient sur la plage, des iguanes, un gros python diamand superbe et impressionnant enlacé à sa branche et attendant le moment propice pour attaquer un nid de mag-pies situé à 1m sous lui. Nous sommes allé marcher sur de gigantesques dunes et avons fait du tobogan sur leurs pentes abruptes au milieu d'un paysage qui ne semblait pas avoir d'horizon et désertique, en contre bas, une plage avec de drôles de gros monticules mi-sable mi-herbe et des traces de pattes de dingos (chiens sauvages et redoutés). Nous avons également fait une marche au milieu de la forêt tropicale, entourés d'immenses palmiers et eucalyptus. On n'en menait pas large puisque nous n'avions amené que nos tongues et qu'il est bien connu que le bush regorge de serpents très dangereux, d'ailleurs, nous en avons croisé un juste avant la rando, un brown snake, l'un des serpents les plus venimeux de ce magnifique pays!!!!!!! Sarah était au bord de la crise de nerfs et nous a fait une grosse crise de panique!!! Pôv'puce, pas drôle de nous suivre dans nos aventures pour une petite fille de 8 ans!!! En revanche, Solenn était morte de rire et fonçait tête baissée telle une descendante d'Indiana Jones!!! Nous avons passé un très, très bon Noël, les enfants ont été gatées et vraiment heureuses de pouvoir enfin déballer les colis que la famille et les amis nous avaient envoyé. Nous vous remercions d'ailleurs du fond du coeur, c'était vraiemnt très, très chouette. Notre petit repas de Noël fut gai et frugal, réunis tous les 4 autour d'une jolie table décorée avec des fleurs du bush que Sarah et moi étions allées piquer dans le domaine, chuuut!!!! On s'est tapé la cloche avec un énorme plat de pâtes à la sauce corned-beef et une bonne bouteille de vin blanc néo-zélandais et des mangues tout simplement divines en dessert. Faut dire que pour faire les courses, je vous rappelle que le premier village avec un supermarché se situe à 30Km, ce qui fait 60Km aller-retour, autant dire qu'il vaut mieux éviter d'avoir oublié d'acheter quelque chose!!!!!! Bref, la semaine est vite, trop vite passée et c'est avec beaucoup de regret que nous avons repris le chemin de la civilisation samedi 27. Nous sommes donc de retour à Sydney, mais nous ne raterons pas l'occasion de retourner à Myall Lakes, hors saison, c'est tout simplement merveilleux d'avoir l'impression d'être au bout du monde. A présent, préparatifs pour la grosse fête de demain soir. Nous passerons le réveillon chez Ritchie et Alex avec toute la bande de copains, bon miam-miam, bon glou-glou et feux d'artifices sur la plus belle baie du monde et sur l'Opéra. Nous vous espérons tous et toutes en pleine forme et vous embrassons bien, bien fort. A l'année prochaine et superbe réveillon à tout le monde.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Coucou Titi...Super le reportage de votre semaine. On s'y croit !. et pour les photos..on compte sur toi. Bises
Anne

La tribu a dit…

Anne, je me transforme en Nicolas Hulot, séquence émotion!!!!
Bisous ma belle