13 sept. 2009

Mais pourquoi le temps passe t'il si vite???

En ce moment, je n'ai vraiment pas le temps de travailler sur le blog, c'est de la folie douce, je vous raconterais plus en détails, lorsque je toucherais à nouveau le sol!!!! En attendant, je voulais tout de même partager avec vous ce dicton que je trouve superbe. A méditer, c'est tellement vrai: "La vie ne se mesure pas par le nombre de respirations prises mais par le nombre de moments qui nous ont coupé le souffle."

4 commentaires:

. a dit…

Bonjour La Tribu,

Tes posts me manquent ! Beaux dictons que tu nous propose...

J'ai lu un livre que nous indiquait dans un de tes posts "Nos voisins du dessous" : j'ai bien ri et je l'ai dévoré en 2 jours ! Je l'ai acheté en version anglaise pour une deuxième lecture.

Bises à vous

--Marjorie

Robinsonne a dit…

Coucou Tiana,

Alors ce déménagement ?
Où ça en est ?

En attendant d'avoir de tes nouvelles, BON ANNIVERSAIRE et grosses bises de la part de Robinsonne.

Marie-Jeanne a dit…

Bonsoir/Bonjour,

Tout d'abord je vous félicite pour votre blog. En ce qui concerne les 2 dictons que vous avais posté ils sont tellement vrais ! Je suis actuellement expatriée avec mon conjoint en Irlande mais ne rêve que d'une chose: partir à la découverte du fabuleux pays d'Oz et grâce à vous, à travers votre blog, je l'entrevois ! Il est vrai que vos post me manquent aussi car ils ensoleillent mon ciel Irlandais qui est bien trop souvent gris :) Surtout continuez ! Encore merci de partager tout ça avec nous. Marie-Jeanne de Cork

La tribu a dit…

Hello les filles, desolee de ne repondre a vos commentaires qu'aujourd'hui.
Du coup, ce que je vais ecrire va vraiment sembler obsolete!!!!!!
Marjorie, je vois que tu as apprecie Bryson et cela me fait bien plaisir. Sais-tu que ce qu'il ecrit n'est pas que de la fiction? Il y a beaucoup de verite dans ses bouquins, mais toujours avec beaucoup d'humour et c'est ce que j'adore chez lui.
Andree, merci mille fois d'avoir pense a me feter mon anniversaire et mes @#$%&&* ans!!!!
Gros bisous M'dame...
Chere Marie-Jeanne, merci infiniment pour vos compliments, cela me fait tres, tres plaisir.
Je vous souhaite sincerement d'aboutir dans vos projets.
Bien amicalement.