3 nov. 2009

Un week-end bien frenchie!

Etonnant comment on peut changer... Lorsque nous étions à Sydney, je ne cherchais jamais à rencontrer des français. Dans tout notre cercle de copains, nous avions très peu d'amis frenchies. Très bizarrement, depuis que nous avons déménagé dans le Queensland, je ressens le besoin de cotoyer des compatriotes: pourquoi?? C'est vraiment une question à laquelle je ne saurai répondre. Cela fait un peu plus d'un mois que nous sommes installés à The Gap et nous avons déjà fait la connaissance d'un bon nombre de familles françaises habitant dans le secteur ou un peu plus loin. Par exemple, nous avons rencontré Young, Stephanie et leur adorable petite Ai-Vy. Ils sont venu manger à la maison un dimanche avec un autre couple d'amis et nous avons passé une journée bien sympathique. Nous avons d'ailleurs bien hâte de remettre ça, mmmmh, ces lasagnes au thon: un vrai régal, n'est-ce-pas Young?!!! Samedi, c'était Halloween. Vous me direz que ça n'est pas une tradition française et je vous répondrai qu'elle n'est pas australienne non plus. Au début, j'étais contre, mais bon, après tout, qu'est-ce qu'on s'en fiche... Au final, c'est le bonheur des gosses qui compte, non? Si eux, ça les amuse, c'est bien là l'essentiel et ça ne fait de mal à personne. Donc, samedi matin, nous sommes partis à la recherche de costumes et de masques pour les filles. Hélas, nous n'avons rien trouvé, rupture de stock, comme quoi... Soudain, à ma grande surprise, je surprend 2 dames conversant dans la langue de Molière! Tiens, encore des français?? Je leur adresse un bonjour avenant et on échange quelques phrases banales, du genre: "Vous habitez ici? Ca fait longtemps?, etc, etc..." Cécilia, la française et Sandra, la suisse se connaissent depuis plusieures années. Cécilia nous invite très gentiment à nous joindre à leur groupe de copains dans l'après-midi pour faire plus ample connaissance. C'est donc avec joie que nous nous rendons chez Cécilia, Fred et leurs 3 enfants. Ils habitent à 200 mètres de chez nous!!! Nous avons passé un super moment chez eux, les filles étaient ravies de rencontrer de nouveaux copains et copines et c'était vraiment très chouette. En fin d'après-midi, on a commencé à déguiser et à maquiller les pitchounes avec ce qu'on avait sous la main et, à la nuit tombée, les enfants accompagnés des Mamans sont partis à la pêche aux bonbons dans le quartier pendant que les papas s'échappaient au pub pour aller boire une bière!!!! C'est trop injuste!!! On a passé presque 2 heures à cavaler derrière la troupe de monstres et de vampires, pffffft, c'est plus d'mon âge ma p'tite dame!!! Je n'ai même pas pensé à prendre des photos, dommage. Nous avons terminé la soirée chez Cécilia et Fred avec leur couple d'amis serbes, des gens super sympas, on s'est vraiment bien marrés. Il y a environ 15 jours, Chris va faire 2 courses et, juste derrière lui à la caisse, il entend parler français. Evidemment, la conversation s'engage avec cette petite famille installée aussi à The Gap et, après avoir échangé les numéros de téléphone dans le but d'organiser une rencontre prochaine, Cricri rentre tout content à la maison et m'annonce la nouvelle. Il faut que j'ajoute le petit détail qui différencie cette rencontre d'une autre et qui la rend assez spéciale: figurez-vous qu'André, Mimie et Matisse, leur fils (qui est dans la même école que sarah!!), viennent de Saint-Jeannet, village situé à une vingtaine de kilomètres de là ou nous habitions en France!!!! C'est tout de même assez rigolo comme coïncidence, voici donc la preuve, une fois de plus, que le monde est vraiment minuscule!! C'est donc avec grand plaisir que nous avons passé dimanche dernier ensemble. Nous sommes parti passer la journée dans le Parc National des Glass House Mountains, situé à 1 petite heure de route au Nord de brisbane. Endroit magnifique au paysage très particulier que nous connaissions déjà pour y avoir été lors de notre périple dans le Queensland en avril dernier. Ils nous avaient promis une rando cool, mais là ou j'ai commencé à me méfier et à avoir les oreilles qui sifflent, c'est lorsque Mimie m'a dit d'une voix douce et posée: "ne t'inquiètes pas, on s'adapte à tous les niveaux"!!!!!!!!!!!!! Il faut bien que j'avoue que cela fait quelques années-lumières que je n'ai pas vraiment fait de rando à proprement parlé, alors je me suis sentie blémir, redoutant le pire, me demandant ce que cette petite phrase, somme toute insignifiante et qui se voulait encourageante, pouvait révéler de machiavélique!!!!! Purée, qu'est-ce que je foutais là au lieu d'être au bord de la piscine à siroter un bon martini glacé!!! En fait, je dois dire et sans vouloir me vanter que ce fut "finger in ze noze", sauf sur les quelques dernières centaines de mètres ou il faisait vraiment chaud et, surtout, inconscients que nous sommes, nous n'avions plus une seule goutte d'eau dans les gourdes, ni les uns, ni les autres. On avait prévu une petite marche d'environ 3 Km, histoire de ne pas trop fatiguer les enfants (et Titi!!!!) et avions amené 2 litres pour 7, ce qui aurait été largement suffisant, d'autant plus que le ciel était bien couvert et que les températures étaient tout à fait agréables. Au final, nous avons marché 7 Km, les nuages ont disparu pour laisser la place à un ciel mitigé et il a fait sacrément chaud et les 2 litres ont vite été bus. Mais le jeu en valait largement la chandelle. Tout d'abord parce que nous avons rencontré des gens formidables que nous avons beaucoup apprécié et puis, parce que la vue de là-haut était vraiment époustouflante. Les enfants ont super bien marché. Depuis tout petit, Matisse est habitué à suivre ses parents, cela n'était donc qu'une balade de formalité pour ce petit bonhomme de 8 ans, mais je redoutais pour les filles qui n'ont pas la même endurance. En fait, Sarah a été extra. Elle a trotté comme une gazelle. Solenn a terminé les 3 derniers kilomètres sur les épaules de Chris et d'André qui se sont relayés pour porter le petit colis et même Sarah a fait le mulet aussi!! Les 3 petiots ont même fait une course, technique de sioux de Mimie et André pour les faire avancer plus vite, rholala, qu'on est méchants!!! Après la balade, André et Mimie nous ont payé une bonne boisson fraîche et des glaces pour les gosses dans un petit café avec vue spendide sur les Glass House Mountains. Nous nous sommes quittés en nous promettant de recommencer très bientôt. Ils sont rentrés direct sur The Gap, nous avons continué vers le lookout au plus haut de la montagne et sommes restés un bon moment à admirer le panorama grandiose. Et puis, en redescendant de la montagne, nous avons eu la belle surprise de surprendre 2 kangourous qui broutaient l'herbe tranquillement au bord de la route. Journée extra, à refaire très, très vite, car nous avons retrouvé le bonheur de la marche. Merci André et Mimie, c'était vraiment tip-top, c'est quand vous voulez pour une prochaine balade dans le bush: même pas peur des serpents, hé hé hé!!!!!!!!! A ciao, bonsoir....

4 commentaires:

Juliette a dit…

oh la la mais Brisbane est une annexe australienne des Alpes Maritimes :-) Les niçois que nous sommes attendent leur tour !
Très jolies photos (comment tu fais le montage pour les paysages ?)

La tribu a dit…

Voila t'y pas que la miss Juliette est nissarde?! Je n'avais pas realise! Encore un truc en commun.
Pour les photos, je t'expliquerai en prive, chuuuut, c'est un secret!!
Bises

Juliette a dit…

Si je peux abuser j'aurais bien aimé que tu me racontes comment ta fille ainée s'est mise à l'anglais avec l'école ? Tu as du faire des démarches spéciales ?

Marie-Jeanne a dit…

Ah quel bonheur de vous retrouver et en plus avec plein de post et de superbes photos ! Merci, merci, merci !!! Marie-Jeanne de Cork