22 août 2010

On a de nouveaux animaux de compagnie!!!

He he he! Je crois qu'on va etre tranquilles pendant quelques temps et que Sarah ne nous tannera plus avec ses eternelles supplications quasi-quotidiennes, du genre: "Maman cherie que j'aime de tout mon coeur, s'il te plait, je veux un chat ou un chien, s'il te plait, s'il te plait, s'il te plait, je t'aime et nanani et nananere, etc, etc......" ou encore plus vicieux: "Maman, la plus belle, la plus douce, la plus gentille et la plus intelligente du monde, je t'en supplie, je voudrais un lapin, un raton laveur, un hamster, etc, etc..." Eh oui, je suis sure que ca en fait sourire quelques uns d'entre vous, on est tous passes par la, pas vrai?! Elle s'est trouvee une nouvelle passion: l'elevage de bombyx du mûrier, ou Bombyx mori, appeles plus communement vers a soie!!!! Mademoiselle est revenue de l'ecole avec une boite en plastique contenant 7 de ces machins rampants avec une tronche que je ne souhaite pas d'avoir meme a mon pire ennemi! Remarquez, c'est pas tres embetant comme animaux de compagnie, ca n'est pas bruyant, ca n'a pas besoin de sortir pour faire leurs besoins, ca ne sent pas, ca n'est pas agressif, le seul hic dans l'histoire c'est que ces bestioles sont de veritables estomacs sur pattes, ca ne fait que manger et caguer et pour manger, ca ne se nourrit que d'un seul truc, les feuilles du murier! On a du bol, y'en a 2 dans le jardin, sinon on ne serait pas dans le caca, hein?! Mademoiselle s'interesse donc a present au cycle de vie de ces nouveaux amis et, du coup, je me penche aussi sur ces droles de bebetes et j'avoue que je commence a trouver un debut d'interet! Mmmmh, ca fait vraiment trop longtemps que je tourne en rond, n'est ce pas?! Voici un article que j'ai trouve tres clair concernant la bestiole rampante: "L'illustre Ver à soie est en fait une chenille, celle du Bombyx du mûrier (Bombyx mori), un papillon originaire de Chine dont il existe plusieurs variétés totalement domestiquées. Arrivée à maturité un mois après l'éclosion de l'oeuf, la vorace chenille repue de feuilles de mûrier entame le filage de son cocon. Ce fastidieux travail, d'une durée de trois jours, consiste à produire et enrouler une très longue fibre de soie de plusieurs centaines de mètres de long. La soie est produite par les glandes séricigènes et extrudée par un orifice appelé filière, situé sous les pièces buccales. Elle est principalement composée de fibroïne et de séricine. Le cocon terminé, la chenille se transforme rapidement en chrysalide. Deux semaines plus tard, un papillon mâle ou femelle sortira du cocon, incapable de voler et de se nourrir. La durée de vie des papillons est d'une quinzaine de jours. Entièrement dévolus à la reproduction, ils s'accouplent rapidement, les femelles pondant plusieurs centaines d'oeufs avant de mourir. La sériciculture, ou élevage du Ver à soie, est née en Chine il y a 4500 ans. De nos jours, la Chine, l'Inde et le Brésil sont les principaux producteurs de soie..." Article et montage-photos provenants du blog de Sciences de la vie et de la Terre et que vous pouvez aller visiter a l'adresse suivante si cela vous interesse: http://svt2a.blogspot.com/ Bon, ben voila, c'etait la minute culturelle de la semaine! Allez, a plus, je dois aller cueillir de nouvelles feuilles, c'est pas croyable comme ca bouffe ces bestioles!!!

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Sarah a de droles de gouts!
En tous cas, tres interessant, peut etre qu'en brochettes pour les barbecues de cet ete ca sera bon! On a hate de venir manger chez vous!!
Bises ma caillette!

La tribu a dit…

Beurk, mais tu es degueu! Ca y est, j'ai plus faim...Si tu aimes ca, rappelles-moi de toujours verifier ce que tu mets dans mon assiette quand je viens chez toi!