1 avr. 2009

Myall Lakes, toujours aussi beau

Et coucou, nous revoilou! Nous avons donc passé 4 jours à Myall Lakes, 4 jours bien sympas et reposants. On n'a pas fait grand chose, mis à part nous reposer, les doigts de pieds en éventail, nous baigner, nous dorer au soleil, manger, boire, dormir, nous promener, bref, cool. Denis, notre amie qui vit à présent à Port Macquarie avec son copain Juan et sa fille Cody, qui a l'âge de Sarah, nous ont rejoints juste avant le déjeuner samedi. Juan et Cody n'ont pu rester que la journée, mais Denis est restée jusqu'à dimanche. Cody, Sarah et Solenn qui ne se connaissaient pas, se sont entendues comme larrons en foire et ont passé toute l'aprés-midi à patauger dans le lac et se sont fait la promesse de vite se revoir. Après le départ de Juan et Cody, nous sommes descendus prendre l'apéro sur la plage au coucher de soleil, puis nous avons couché les puces, crevées de leur journée. Ensuite, avec Denis, assis sur la terrasse de notre bungalow, nous avons allumé les bougies et éteint toutes les lumières, pour respecter "earth hour" et avons passé une excellente soirée à écouter les vaguelettes clapoter en buvant un excellent Sauvignon blanc et en refaisant le monde!!! Le dimanche, nous sommes parti faire du kayak sur le lac au milieu des cygnes noirs et d'un paysage de toute beauté. Nous étions seuls, juste nos 2 kayaks et nous 5. C'était grandiose. Je n'avais jamais eu l'occasion d'en faire et redoutais donc quelque peu le domptage de la chose!! En fait, ça n'est pas compliqué du tout, il suffit juste de ne pas trop gesticuler, au risque de se retourner et de se prendre le kayak sur le coin de la figure!! Cricri est monté avec les 2 puces dans un kayak et Denis et moi sommes montées dans un autre. Il faut tout de même que je précise un "léger" détail!! Denis est allemande, donc naturellement de structure solide, sacrée bonne carrosserie!! De plus, elle est prof de yoga depuis 10 ans. Disons que Denis est d'une corpulence très, très caustode et vigoureuse!! Amélie Mauresmo fait rachitique à côté d'elle!!!! Faire du kayak avec elle est assez, euh, comment vous expliquer?? Disons, sportif!!! Quand c'est elle qui rame, pas de soucis, on file à 20Km/h et on se croirait presque à bord d'un jet cat, mais quand elle s'arrête et que c'est à moi de prendre le relais, je peux vous assurer que j'ai découvert l'existence de certains muscles au niveau des épaules, dont je n'avais même pas conscience de la présence!!!!!!!! Aïe, aïe, mes pôv' z'amis, je ne vous raconte même pas!!! En plus, le rire de la Denis est quelque chose d'assez unique. Une fois qu'on l'a entendu, on n'est pas prêt de l'oublier!!!!!!! C'est, comment dire... énorme!! J'imagine que ça doit être une expérience vraiment chouette et tellement paisible, mais tout dépend si vous avez à tirer une Denis derrière vous ou non!! En tous cas, on s'est bien marrées et je ne compte même pas le nombre de fois ou nous avons failli terminer à la flotte!!! Par contre, vous n'aurez pas de photos de ce moment mémorable, j'avais pris la précaution de ne pas amener l'appareil avec moi, craignant le pire!!! En tous cas, c'était super et le paysage, fantastique, vierge de toute présence humaine aussi loin que peut porter le regard, c'est-à-dire, très, très, très loin, comme tout dans ce pays. Puis, lundi, puisque nous avions le temps, nous avons pris le chemin du retour en empruntant les petites routes de campagne. Vraiment super joli et pittoresque. De retour de notre bout du monde, nous avons appris qu'une importante panne d'électricité avait semé la pagaille ce même jour dans le centre de Sydney. En pleine heure de pointe, une centaine de feux de circulation se sont éteints, provoquant de gigantesques embouteillages et la fermeture totale du tunnel qui passe sous la baie de Sydney et qui relie les quartiers nord aux quartiers sud, tandis que des milliers d'immeubles étaient plongés dans l'obscurité et beaucoup de gens étaient bloqués dans les ascenseurs. Ahhh, le modernisme!!!! Au secours!!!!!! Bref, ce fut un week-end extra, sûrement un des derniers avant l'hiver. Les fifilles se sont éclatées et on en a pris plein les yeux, une fois de plus. Sur le retour, nous avons même failli faire un détour pour visiter Toronto, la preuve ci-dessous!! En rentrant à l'appart, j'ai juste eu le temps de photographier ce superbe coucher de soleil en me promettant de le partager avec vous.

2 commentaires:

Odyl a dit…

hello les zamis!! Pour le kayak, il faut se mettre derriere et faire semblant de ramer surtout si devant, tu as un fortiche!! les doigts en eventail, tu te la coules douce!! Eh, eh, eh!! Superbes photos!! Bisous a vous quatre

La tribu a dit…

Ben alors j'ai tout faux!!!! Suis montée devant!! Je saurais pour la prochaine fois, s'il y en a une, car je ne suis pas sure de vouloir retenter l'expérience avec Denis!!!